Camp d’anglais biblique

Ressources chrétiennes

Plusieurs de nos articles ont été transférés à Ressources

 

Plusieurs de nos articles ont été transférés à Ressources chrétiennes. Allez visiter ce nouveau site:

Ressources chrétiennes

 

 

Pages

Catégories

Statistique

Archive du 6 juin 2011

La récompense pour les oeuvres bonnes

lundi, 6 juin 2011

Source: Creative Commons, Flickr, Éric Bégin


LA RÉCOMPENSE POUR LES OEUVRES BONNES


Nous croyons que cette vraie foi, engendrée en l’homme par l’écoute de la Parole de Dieu et par l’opération du Saint-Esprit1, le régénère et fait de lui un homme nouveau. Elle le fait vivre d’une vie nouvelle2 et l’affranchit de la servitude du péché3. Par conséquent, il n’est pas vrai que cette foi justifiante refroidit l’ardeur des hommes à faire le bien et à vivre saintement4. Au contraire, sans elle, ils ne feront jamais rien par amour pour Dieu5, mais seulement par amour pour eux-mêmes et par crainte d’être condamnés. Il est donc impossible que cette foi sainte soit inactive en l’homme, car nous ne parlons pas de la foi vaine, mais de celle que l’Écriture appelle la foi qui est agissante par l’amour6. Cette foi amène l’homme à accomplir les oeuvres que Dieu a commandées dans sa Parole.

Ces oeuvres issues de la bonne racine de la foi sont bonnes et acceptables devant Dieu, puisqu’elles sont toutes sanctifiées par sa grâce. Cependant, elles ne peuvent être portées à notre compte pour nous justifier7, car c’est par la foi en Christ que nous sommes justifiés, avant même que nous fassions des oeuvres bonnes8. S’il n’en était pas ainsi, ces oeuvres ne pourraient pas être bonnes, tout comme le fruit d’un arbre ne peut pas être bon à moins que l’arbre lui-même ne soit bon9. Nous faisons donc des oeuvres bonnes, mais non pas pour mériter quoi que ce soit, car que mériterions-nous? Nous sommes plutôt redevables à Dieu pour les oeuvres bonnes que nous faisons, et non pas lui envers nous10, puisque c’est lui qui opère en nous le vouloir et le faire selon son bon plaisir11. Rappelons-nous ce qui est écrit: “Quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites: Nous sommes des serviteurs inutiles; nous avons fait ce que nous devions faire”12.

Nous ne voulons cependant pas nier que Dieu récompense les oeuvres bonnes13, mais c’est par sa grâce qu’il couronne ses dons14. Au reste, bien que nous fassions des oeuvres bonnes, nous ne fondons pas notre salut sur ces oeuvres15. Nous ne pouvons faire aucune oeuvre qui ne soit pas souillée par notre chair et qui ne mérite pas de punition16. Et même s’il nous était possible d’arriver à faire une oeuvre bonne, le souvenir d’un seul péché suffirait pour qu’elle soit rejetée par Dieu17. Nous serions alors toujours dans le doute, flottant çà et là sans aucune certitude, et nos pauvres consciences seraient toujours tourmentées si elles ne se reposaient pas sur les mérites de la passion et de la mort de notre Sauveur18.


1.   Jean 5:24; Ac. 16:14; Rom. 10:17; 1 Cor. 12:3; 1 Pi. 1:23.

2.   Éz. 36:26-27; Jean 1:12-13; Jean 3:5; Jean 6:29; Rom. 8:15; Éph. 2:4-8; Col. 2:12; Tite 3:5; 1 Thess. 1:5; 1 Pi. 1:23.

3.   Jean 5:24; Jean 8:36; Rom. 6:4-6,15-22; Tite 2:12; 1 Jean 3:9.

4.   Gal. 5:22-23; Tite 2:12.

5.   Jean 15:5; Rom. 14:23; 1 Tim. 1:5; Tite 3:8; Héb. 11:4,6.

6.   Gal. 5:6.

7.   Rom. 9:32; 2 Tim. 1:9; Tite 3:5.

8.   Rom. 4:4-5.

9.   Matt. 7:17; Rom. 14:23; Héb. 11:6.

10.  És. 26:12; 1 Cor. 1:30-31; 1 Cor. 4:7; Gal. 3:5; Éph. 2:10; 1 Thess. 2:13.

11.  Phil. 2:13.

12.  Luc 17:10.

13.  Rom. 2:6-7; 1 Cor 3:14; 2 Jean 8; Apoc. 2:23.

14.  Matt. 10:42; Matt. 25:34-35; Apoc. 3:12.

15.  Éph. 2:8-10.

16.  És. 64:5; Rom. 7:21.

17.  Jac. 2:10.

18.  És. 28:16; Hab. 2:4; Matt. 11:28; Rom. 10:11; 1 Pi. 2:6.


Confession de foi des Pays-Bas, article 24


Saviez-vous que les croyants recevront au ciel des récompenses pour les oeuvres bonnes qu’ils auront faites sur la terre? Certains chrétiens sont troublés à l’idée que des récompenses nous sont promises, car cela donne l’impression que nous pouvons gagner des mérites, alors que c’est par pure grâce que nous recevons le cadeau gratuit de la vie éternelle. Nous devons pourtant prendre au sérieux le fait que la Bible nous enseigne que Dieu récompense nos oeuvres bonnes. Lire le reste de cet article » »

 

 

La nature de nos oeuvres bonnes

lundi, 6 juin 2011

Source: Creative Commons, Flickr, Éric Bégin


LA NATURE DE NOS OEUVRES BONNES


Nous croyons que cette vraie foi, engendrée en l’homme par l’écoute de la Parole de Dieu et par l’opération du Saint-Esprit1, le régénère et fait de lui un homme nouveau. Elle le fait vivre d’une vie nouvelle2 et l’affranchit de la servitude du péché3. Par conséquent, il n’est pas vrai que cette foi justifiante refroidit l’ardeur des hommes à faire le bien et à vivre saintement4. Au contraire, sans elle, ils ne feront jamais rien par amour pour Dieu5, mais seulement par amour pour eux-mêmes et par crainte d’être condamnés. Il est donc impossible que cette foi sainte soit inactive en l’homme, car nous ne parlons pas de la foi vaine, mais de celle que l’Écriture appelle la foi qui est agissante par l’amour6. Cette foi amène l’homme à accomplir les oeuvres que Dieu a commandées dans sa Parole.

Ces oeuvres issues de la bonne racine de la foi sont bonnes et acceptables devant Dieu, puisqu’elles sont toutes sanctifiées par sa grâce. Cependant, elles ne peuvent être portées à notre compte pour nous justifier7, car c’est par la foi en Christ que nous sommes justifiés, avant même que nous fassions des oeuvres bonnes8. S’il n’en était pas ainsi, ces oeuvres ne pourraient pas être bonnes, tout comme le fruit d’un arbre ne peut pas être bon à moins que l’arbre lui-même ne soit bon9. Nous faisons donc des oeuvres bonnes, mais non pas pour mériter quoi que ce soit, car que mériterions-nous? Nous sommes plutôt redevables à Dieu pour les oeuvres bonnes que nous faisons, et non pas lui envers nous10, puisque c’est lui qui opère en nous le vouloir et le faire selon son bon plaisir11. Rappelons-nous ce qui est écrit: “Quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites: Nous sommes des serviteurs inutiles; nous avons fait ce que nous devions faire”12.

Nous ne voulons cependant pas nier que Dieu récompense les oeuvres bonnes13, mais c’est par sa grâce qu’il couronne ses dons14. Au reste, bien que nous fassions des oeuvres bonnes, nous ne fondons pas notre salut sur ces oeuvres15. Nous ne pouvons faire aucune oeuvre qui ne soit pas souillée par notre chair et qui ne mérite pas de punition16. Et même s’il nous était possible d’arriver à faire une oeuvre bonne, le souvenir d’un seul péché suffirait pour qu’elle soit rejetée par Dieu17. Nous serions alors toujours dans le doute, flottant çà et là sans aucune certitude, et nos pauvres consciences seraient toujours tourmentées si elles ne se reposaient pas sur les mérites de la passion et de la mort de notre Sauveur18.


1.   Jean 5:24; Ac. 16:14; Rom. 10:17; 1 Cor. 12:3; 1 Pi. 1:23.

2.   Éz. 36:26-27; Jean 1:12-13; Jean 3:5; Jean 6:29; Rom. 8:15; Éph. 2:4-8; Col. 2:12; Tite 3:5; 1 Thess. 1:5; 1 Pi. 1:23.

3.   Jean 5:24; Jean 8:36; Rom. 6:4-6,15-22; Tite 2:12; 1 Jean 3:9.

4.   Gal. 5:22-23; Tite 2:12.

5.   Jean 15:5; Rom. 14:23; 1 Tim. 1:5; Tite 3:8; Héb. 11:4,6.

6.   Gal. 5:6.

7.   Rom. 9:32; 2 Tim. 1:9; Tite 3:5.

8.   Rom. 4:4-5.

9.   Matt. 7:17; Rom. 14:23; Héb. 11:6.

10.  És. 26:12; 1 Cor. 1:30-31; 1 Cor. 4:7; Gal. 3:5; Éph. 2:10; 1 Thess. 2:13.

11.  Phil. 2:13.

12.  Luc 17:10.

13.  Rom. 2:6-7; 1 Cor 3:14; 2 Jean 8; Apoc. 2:23.

14.  Matt. 10:42; Matt. 25:34-35; Apoc. 3:12.

15.  Éph. 2:8-10.

16.  És. 64:5; Rom. 7:21.

17.  Jac. 2:10.

18.  És. 28:16; Hab. 2:4; Matt. 11:28; Rom. 10:11; 1 Pi. 2:6.


Confession de foi des Pays-Bas, article 24


Plusieurs chrétiens pensent que la justification est l’oeuvre de Dieu, tandis que la sanctification serait notre oeuvre. Dieu nous a délivrés en Jésus-Christ et maintenant nous devrions vivre dans la reconnaissance par nos propres forces. Nous aimerions bien garder une partie de la gloire pour nous-mêmes. Cette façon de voir est très loin de ce que la Bible nous enseigne. Oui, notre justification est par la grâce seule, mais notre sanctification est également par la grâce seule. Rom. 11:36: Tout est de lui, par lui et pour lui.” Nous sommes appelés à vivre dans la reconnaissance par la puissance du Saint-Esprit qui agit en nous. Par la justification déjà accomplie pour nous à la croix, Jésus-Christ règle le problème de notre culpabilité. Par la sanctification qu’il accomplit en nous de jour en jour par son Esprit, il règle le problème de notre pollution. Le problème de notre culpabilité est définitivement réglé, mais le problème de la pollution du péché dans nos vies ne l’est pas encore entièrement. Il reste encore un grand travail de sanctification à faire. Lire le reste de cet article » »

 

 

haut